Conditions actuelles
Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.

L'humidité du sol (particulièrement les précipitations tombées après un traitement) augmente l'efficacité des herbicides racinaires. L'humidité du feuillage (pluie, rosée, hygrométrie) réduit l'épaisseur de la couche de cire augmentant ainsi la sensibilité des plantes.
Température max. journée
Des températures élevées après l'application stressent les plantes, particulièrement si elles sont précédées d'une phase plus fraîche. Des températures plus fraîches après l'application ralentissent la dégradation des herbicides ce qui freine la croissance des plantes.
Couverture nuageuse
L'intensité lumineuse agit sur la sensibilité des plantes par rapport aux produits de contact (spécialement Desmédiphame). D'autre part, elle agit de concert avec la température sur la couche de cire des plantes.
Gel
Le gel accroît la sensibilité des plantes, ceci davantage après qu'avant un traitement.
Différence-nuit-jour
De grandes différences de températures entre la nuit et le jour affaiblissent les plantes quelle que soit la température maximale diurne.
Croissance feuillage
Les nouvelles feuilles ne sont pas protégées par une couche de cire. Les jeunes plantes sont donc plus sensibles que les plus âgées, car leur croissance est plus forte.
Moment du traitement
Plus le délai entre deux applications est rapproché, lorsque l'intensité lumineuse est élevée, plus la réaction des plantes sera forte. La présence de rosée lors du traitement accentue ce phénomène.
Effet herbicide racinaire
L'effet résiduaire persistant (par ex.suite à une période de sec, un surdosage) doit être pris en compte. Ceci n'est pas nécessaire en cas de traitement fractionné.
Pouvoir tampon du sol (argile-humus)
L'argile et la matière organique fixent (désactivent) les herbicides racinaires. Teneur normale en matière organique:1,7 bis 2,7 %; teneur normale en argile entre 15 et 30 %. La quantité d'herbicides doit être adaptée en conséquence.
Application en postlevée
Les herbicides ainsi que leur dosage peuvent varier en fonction de la date d'application.
L'humidité du sol (particulièrement les précipitations tombées après un traitement) augmente l'efficacité des herbicides racinaires. L'humidité du feuillage (pluie, rosée, hygrométrie) réduit l'épaisseur de la couche de cire augmentant ainsi la sensibilité des plantes.

Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.
Des températures élevées après l'application stressent les plantes, particulièrement si elles sont précédées d'une phase plus fraîche. Des températures plus fraîches après l'application ralentissent la dégradation des herbicides ce qui freine la croissance des plantes.

Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.
L'intensité lumineuse agit sur la sensibilité des plantes par rapport aux produits de contact (spécialement Desmédiphame). D'autre part, elle agit de concert avec la température sur la couche de cire des plantes.

Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.
Le gel accroît la sensibilité des plantes, ceci davantage après qu'avant un traitement.

Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.
De grandes différences de températures entre la nuit et le jour affaiblissent les plantes quelle que soit la température maximale diurne.

Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.
Les nouvelles feuilles ne sont pas protégées par une couche de cire. Les jeunes plantes sont donc plus sensibles que les plus âgées, car leur croissance est plus forte.

Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.
Plus le délai entre deux applications est rapproché, lorsque l'intensité lumineuse est élevée, plus la réaction des plantes sera forte. La présence de rosée lors du traitement accentue ce phénomène.

Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.
L'effet résiduaire persistant (par ex.suite à une période de sec, un surdosage) doit être pris en compte. Ceci n'est pas nécessaire en cas de traitement fractionné.

Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.
L'argile et la matière organique fixent (désactivent) les herbicides racinaires. Teneur normale en matière organique:1,7 bis 2,7 %; teneur normale en argile entre 15 et 30 %. La quantité d'herbicides doit être adaptée en conséquence.

Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.
Les herbicides ainsi que leur dosage peuvent varier en fonction de la date d'application.

Les conditions régnant avant, après ou pendant une application d'herbicides ont une influence sur la sensibilité des plantes et l'efficacité des produits utilisés. Les dosages sont adaptés en conséquence.
Compléter ou vérifier les données!
remarques
Regrouper les parcelles avec les mêmes adventices et types de sols identiques!

2018-02-27

CBS-LIZ-Herbicide 2018 CH
Questions / aide tél.: 021 557 99 09

Conseil:

Adventices/Stade de développement

Betterave sucrière

!

Adventices présentes(1-5)= urgence de la lutte

!

Info

!

Info

!

Info

!

Info

!

Info

!

Info

!

Info

Graminées(1-5)= urgence de la lutte

!

Info

!

Info

!

Info

Conditions actuelles

Information

48 h avant application

48 h après application

Couverture nuageuse

!

Couverture nuageuse

Gel

!

Gel

Humidité

!

Temp. max. journée

Différence-nuit-jour

Croissance des plantes

!

Effet herbicide racinaire

!

Pouvoir tampon du sol (argile-humus), pH

!

Moment du traitement

!

Application en postlevée

Choisir une date d'intervention!

très faible

Sensibilité des plantes

élevée

Conseil:

l, kg/ha

aujourd'hui

1er split

+ 2e split**

  

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

 +

séparer*: * :

Coûts des produits CHF/ha

+

Applic. actuelle pas necéssaire/conseillée (réintroduire adventices lors application suivante)!

Intervenir au plus tôt 7 jours après le traitement précédent.

1er split au plus tôt 7 jours après le traitement précédent.

** Applic. supplém. dans 3-5 jours +/ - supplém. ou réduc. dosages actuels

Eventuellement applic. supplémentaire necéssaire au plus vite!

Pas d'applic. aujourd'hui, réévaluer conditions demain

Min. 3000g/ha de MÉTAMITRONE (incl. CHLORIDAZONE) sur l'ensemble des applications

Min. 3000g/ha de MÉTAMITRONE (incl. CHLORIDAZONE) sur l'ensemble des applications

Chloridazone interdite dans les sols organiques, en S2 et dans les aires d'alimentation!

Efficacité réduite de Début par basses températures.

Chardons: traitement séparé avec Lontrel, dès 15cm de haut!

** reporter 2e split, sous conditions actuelles!

Si renoncement à Venzar ou Dual/Frontier, doubler dose autre herbicide.

Venzar interdit en S2 et dans les sols sableux. Distance des eaux de surface 20m.

Dual interdit dans les sols karstiques et en S2; dose maximale autorisée 1,05 l/ha.

Ne pas fourrager les feuilles de betteraves traité avec Lontrel aux vaches laitières.

graminicide actuellement pas encore nécessaire

* dès que chiendent / ray-grass 15-25 cm de haut

*graminicide 2 jours avant ou 5-7 jours après dernier traitement (choisir intervention prioritaire)

Traitement séparé contre chiendent / ray-grass

Traitement séparé à cause forte sensibilité

Traitement séparé à cause graminées trop développées

Traitement séparé à cause croissance bet. perturbée

Traitement séparé, car mélange trop agressif

Tenir compte de l'autorisation!